Wehve, c’est une soirée d’été, quand on jette sur ses épaules, l’air de rien, un châle sublime et doux.
Tissé à la main, en Uruguay ou au Pérou. Il est en merinos, en alpaga, en soie, en lin, teint naturellement. Derrière ce châle, il y a une femme.

Créative, éclairée, qui prend soin de son écosystème mode, fil après fil. Son souci du détail et sa justesse font opérer la magie Wehve.

L’histoire de Gesine Holschuh commence entre l’Allemagne et la Belgique. Née à Hamburg, elle fait de brillantes études à Bruxelles et devient ingénieur commerciale. Elle travaille pour une banque d’investissement à New York, pour Mc Kinsey en Belgique et en Allemagne, pour Inbev, en tant que vice présidente. Enfin, elle devient consultante indépendante en « business development ».

En parallèle, Gesine est attirée par l’entreprenariat social et le commerce équitable. Elle met son expérience au service de projets en Inde et en Afrique. En mission pour la fondation Hand in Hand International, elle rencontre des femmes africaines qui ont créé leur micro entreprise. Gesine multiplie ainsi les voyages à l’étranger, et découvre l’Uruguay…

Elle tombe sous le charme des « ruanas », ces grands châles traditionnels. Voila comment tout a commencé… L’histoire d’amitié entre Victoire et Wehve commence dans un petit salon ou nous avons acheté sa collection pour la première fois et se prolonge en Uruguay où Gésine a une maison juste à côté de notre boutique.